Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 11:25

De toutes les façons, c'était mal parti.

Je devais grimper avec Michel en Chartreuse à la recherche d'un peu de fraîcheur en ce week-end caniculaire.

Malheureusement, Michel est malade et m'en prévient samedi soir.

Par chance, Steph est disponible mais uniquement dimanche après-midi.

Nous choississons donc une voie à l'ombre l'après-midi, se sera Erection pestilentielle à Presles.

 

Le départ se trouve entre le Temps des guenilles et Coucou nous revoilou, nous trouverons bien.

En fait, nous ne trouvons rien, pas d'inscription (ou alors nous sommes bigleux). Après le Temps des guenilles, le sentier boueux descend et là un départ est évident. Steph me dit que pour un 4b ça parait costaud. Je m'élance, c'est plutôt facile mais pas 4b tout de même et c'est plus long que le topo laissait penser.

La deuxième longueur est pour steph, elle est vraiment dure et les points ne permettent pas le A0.

Le doute commence à s'installer.

En second je passe avec beaucoup de difficulté.

Dans la troisème longueur, le départ semble conforme au topo: facile. J'arrive rapidement à un relais, Steph m'incite à continuer, la suite doit être en 5c.

Je ne dois pas être en forme aujourd'hui ou alors la cotation n'est pas vraiment amicale. Cette longueur en dalle est magnifique, agrémentée d'un petit surplomb à (une) grosse prise, où je mets tout de même une pédale, le surplomb c'est pas mon truc!

Au dessus du relais, un toit impressionnant dans lequel pendouille une sangle nous confirme dans notre impression: nous ne sommes pas dans la bonne voie. De plus, nous sommes déjà depuis deux heures et demi sur le rocher et ne savons pas ce qui nous attend au-dessus. Une décision s'impose: la retraite.

 

le superbe final de L4

P1070319

En trois rappels avec notre corde de 70 mètres, nous nous retrouvons au point de départ.

Arrivés à la voiture, le topo complet nous apprend que nous n'avons jamais grimpé dans la voie convoitée mais dans Luxe, calme et volupté.

Le 4b de départ était en fait du 6a, la deuxième longueur est côtée 6b, la courte troisième 4a et la quatrième 6b avec un pas de 6c au lieu de 5c!

Quelques remarques s'imposent:

-les trois longueurs, en faisant abstraction de la troisième, font exactement 35 mètres chacune. Nous avons eu de la chance pour tirer les rappels.

-quand on croit grimper dans du 5c, le 6b/c paraît moins dur.
-pareil pour le 6a quand on croit être dans du 4b!

-on reviendra et on trouvera le bon départ avant la descente boueuse semble-t-il.

Repost 0
Published by lescaladepourlesnuls.over-blog.com - dans Buts
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lescaladepourlesnuls.over-blog.com
  • : Description illustrée de quelques voies d'escalade faciles dans les Alpes
  • Contact

Recherche

Catégories