Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 08:50

En descendant de la Poupoune, Michel et moi avions observé de loin des grimpeurs contre le Mur du son et ça paraissait bien sympa. Aussi une semaine plus tard nous voilà au pied du Mur du son!

Pour y accéder, on peut se garer au village derrière les pompiers ou sur le premier parking en direction de la Poupoune, on continue sur la route goudronnée une centaine de mètres puis on suit les petits panneaux "site" en empruntant un sentier bien tracé. Il faut une bonne demi-heure depuis le village.

Le Mur du son propose trente-cinq voies du 5b au 7b+, très bien équipées  de goujons de 12mm (pour les voies que nous avons parcourues en tout cas). Ce dimanche 2 juin 2013, le site était assez fréquenté -une dizaine de grimpeurs- malgré un temps couvert et venteux.

Les voies que nous avons choisies ce jour:

Mistral rugissant 5b

A gorge déployée 5b

Le son du mur 5c+ avec un pas dès le premier ressaut, puis une belle continuité verticale

Les murmurs ont des oreilles 6a ça commence à se redresser

Fantaisie climatique 6a+ départ cool puis dalle fine et petit toit prisu

Le tango de l'ennui 7b+ en moul, juste pour voir les progrès qui restent à faire, dans une autre vie! 

La vie en rose 6a+ joli toit, dont le réta est délicat

Ding ding dong 6a  bien prendre à gauche dans la dalle, sinon bien plus dur tout droit, final déversant à grosses prises.

Topo C2C: ici

 

P6020007 

 

 

Repost 0
Published by lescaladepourlesnuls.over-blog.com - dans Baronnies
commenter cet article
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 08:18

Pour ouvrir la saison de grimpe 2013 et après une longue période de mauvais temps, Michel et moi décidons de chercher le soleil!

Nous pensions le trouver à Omblèze, mais finalement  il était à Saoû ...avec le mistral. 

Après un échauffement sur les couennes au pied de l'Aiguille de la Tour, nous contournons celle-ci pour trouver le départ de la voie la Saharaoui oui. Le départ est marqué par une cordelette blanche fixée au premier point, le nom en rouge étant pratiquement effacé.

La première longueur, sur un rocher gris est côtée 5b mais présente quelques pas bien délicats entre des points fort éloignés.

La deuxième (6a) permet de passer du rocher gris licheneux à un superbe rocher jaune et emprunte une fissure évidente, prisue et athlétique. Les points restant toujours aussi éloignés! On rencontre un relais constitué de sangles passées autour d'un bloc, ne pas s'y arrêter, le relais chaîné est au-dessus des blocs coincés déversants, au pied du dièdre final. 

Dans la troisième et dernière longueur (5c) on retrouve un rocher gris et un dièdre parfait où Dülfer est de retour.

Le retour s'effectue par deux rappels de 50m, le premier en fil d'araignée.

Topo C2C :ici

 

 Michel dans L2

P4070028

Repost 0
Published by lescaladepourlesnuls.over-blog.com - dans Baronnies
commenter cet article
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 10:24

Bonne pioche pour le choix du site en ce début d'hiver.

Le soleil est généreux, les papillons volent, les oiseaux chantent, les dégaines cliquettent contre la paroi.

Check-up total 5b, une belle petite voie de chauffe, sa voisine Objectif terre 5c est à peine plus soutenue, les prises un peu plus arrondies, les équilibres un peu plus délicats.

Quoi de neuf docteur? 6a est une courte dalle fine.

Après une pause-déjeuner agrémentée des excellents fromages de chèvres de Michel, nous nous attaquons à une petite grande voie: le Pilier du Soleil 5c max. Trois longueurs, la première en 5b part en oblique légère à droite pour atteindre un relais, invisible du bas, sur une mini-vire.

Un relais plus haut et plus à gauche est bien visible, c'est celui de Lézard émietté. Il est trop attirant pour que je ne me fourvoie pas!

La deuxième longueur en 5c est assez engagée, les plaquettes deviennent distantes ou alors ce sont les bras qui faiblissent? La troisième en 4c n'est qu'une formalité.

Le retour au pied de la paroi s'effectue par deux rappels dans la voie ou dans Lézard émietté.

En fin d'aprés-midi, alors que le soleil ne chauffe plus que le haut des voies, nous concluons par la première longueur de La fabuleuse histoire de Mr Septembre rose 6a, avec une superbe écaille bien franche juste sous le relais.

(le 23 décembre 2012)

Topo C2C: ici

 

Quelques photos:

 Le geste auguste du loveur

DSCN0961[1]

 

 Michel dans La fabuleuse histoire...

PC230011

 

Repost 0
Published by lescaladepourlesnuls.over-blog.com - dans Baronnies
commenter cet article
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 08:04

Super Danielle de retour du Thaurac, où elle a failli se noyer, souhaitait découvrir un nouveau site de la Drôme. Se sera Saoû (prononcer "sou") et plus particulièrement l'élégante aiguille de la Tour.

Nous commençons par une voie essentiellement en dalle "Upmania" avec une longueur en 6a+ très louvoyante. Descente en trois rappels.

Après une courte pause déjeuner, nous enchaînons par "Vitamine C" avec départ plus cool dans "Vitamine B". La difficulté va crescendo dans cette voie qui se termine (si on fait abstraction de la dernière longueur facile mais en mauvais rocher) par une magnifique fissure dans laquelle Super Danielle donne (enfin) libre court à son immense talent. Oppositions, coincements divers et surtout petits cris et couinements lui permettent de surmonter en tête ce passage malcommode et plutôt engagé. Bravo!

Descente en trois rappels puis descente obligatoire d'une bière au bistrot du village.

Belle journée d'automne. 

 

Topo C2C: ici   et  ici

 

Quelques photos:

 Danielle dans Upmania

PA300005

 

 

 Danielle dans Vitamine BPA300019

 

  Saoû en automnePA300002

Repost 0
Published by lescaladepourlesnuls.over-blog.com - dans Baronnies
commenter cet article
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 08:56

Quinze jours après le rocher exceptionnel de la Dibona, le rocher moins exceptionnel des trois Becs !

Mais quelle ambiance, quel gaz !

Même la dernière longueur, côtée 3b, est exposée.

Le cheminement n'est pas du tout évident, à chaque relais nous avons consulté le topo pour essayer de comprendre par où ça passe.

Le rocher est à tester tout le temps, on trouve alors de bonnes prises dans la voie. En dehors de la voie, par contre, c'est franchement pourri.

Un jeu de coinceurs nous a paru indispensable dans les passages certe peu difficiles mais bien exposés. Les pas difficiles sont bien équipés sur pitons.

Cela reste quand même une grosse entreprise.

Topo C2C: ici

 

Quelques photos:

 Sur la vire, approche

P9210003

 

 

Mathieu au départ de L3

P9210007

 

Repost 0
Published by lescaladepourlesnuls.over-blog.com - dans Baronnies
commenter cet article
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 09:26

Saoû est un village très sympathique de la Drôme provençale. L'escalade et les grimpeurs y sont les bienvenus.

Les nombreux sites qui entourent le village sont parfaitement entretenus, les accès indiqués, les parkings aménagés, tout cela grâce au dynamisme du club alpin local dirigé par JM Belle. Merci à eux!

 

La voie Saharaoui oui se trouve contre l'aiguille de la Tour, elle n'est pas très longue (trois longueurs) mais mérite vraiment une visite.

L1, 5b/c est en dalle de rocher gris, on fait connaissance avec un équipement rare mais bien placé.

L2, 6a sort de la dalle pour aborder le rocher jaune et une fissure d'anthologie où les techniques de Dülfer,  de coincement et d'opposition sont de rigueur. On sort de cette fissure par des blocs coincés déversants pour atteindre un relais chaîné.

L3, 5c suit un dièdre parfait qui se redresse progressivement. Le relais final est sur un arbre, il constitue aussi le premier relais de rappel.

La descente s'effectue en deux rappels de 50m dans la voie" Vent de sable". Le premier est en fil d'araignée.

Topo C2C: ici

Quelques photos:

  Philippe dans L2

P1070402

 

 Premier rappel en fil d'araignée

P1070405

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by lescaladepourlesnuls.over-blog.com - dans Baronnies
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 13:50

Direction le sud à la rencontre du beau temps qui fait un peu défaut dans le Vercors en ce 14 juillet 2011. Le rocher St Julien est un site magique, une sorte d'immense mur d'escalade dans un cadre superbe, que nous retrouvons Michel et moi avec plaisir.

Le choix des voies se fait ici en fonction de la difficulté bien sûr, mais aussi de l'affluence parfois importante. Il ne faut pas hésiter à changer d'objectif pour éviter les bouchons aux relais et les risques de parpinade dûs aux rappels dans la voie.

 

Nous avons commencé par la répétition (pour moi) de la voie du Gastronome, histoire de se mettre en condition.

Le Gastronome: trois longueurs en 5b, 5c et 5c. La difficulté réside dans un passage aérien dans la deuxième longueur sur le pilier qui borde la grotte. Une sangle en place peu aider dans le pas.

 

Nous nous dirigeons ensuite vers le secteur des Guêpes, très fréquenté ce jour et nous optons pour la Shanti.

Shanti: L1 en 5c/6a où la difficulté se trouve au départ dans une dalle bombée, L2 en 6a+ est bien intéressante toujours en dalle. Ensuite le topo papier indique une traversée en oblique à gauche pour rejoindre le sommet d'une aiguille bien visible. Le trajet parait évident et est bien protégé par 4 ou 5 points puis plus rien. En continuant en oblique dans la trajectoire du début on arrive, après une quinzaine de mêtres bien expo, à rejoindre la sortie de la Zaza.

Le topo de C2C indique une traversée en oblique vers la droite à partir de R2.

 

Pour finir nous avons gravi les deux premières longueurs de la Tournyaire.

 

La Tournyaire: L1 5c/6a en oblique à gauche dans une fissure aisée puis dans une dalle bien raide, un pas plus dur sous le relais, L2 en 5c tout droit dans la dalle jusqu'à une vire confortable. Nous n'avons pas eu le temps de gravir la troisième longueur qui part à droite dans une fissure puis à gauche dans un dièdre.

 

Topos C2C: Le gastronome   Shanti   La tournyaire

 

Quelques photos:

 Fin de L1 du Gastronome

P1070375

 

 

 Dans la ShantiP1070387

 

 Le pas en 6a de la TournyaireP1070396

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by lescaladepourlesnuls.over-blog.com - dans Baronnies
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 09:04

Grimper en semaine, un vrai plaisir.

Ce mercredi 14 avril 2010, Xavier et moi-même prenons la route du sud, direction les dentelles de Montmirail et plus précisément la chaîne du Clapis pour être au soleil.

Deux voies au programme: Vistemboir, cinq longueurs D et Egoïne, deux longueurs en D- et sortie par Vistemboir.

 

 

Quelques photos:

 

Xavier dans l'avant-dernière longueur de Vistemboir

P1050990

 

 

 

La chaîne du Clapis

 

P1060012

Repost 0
Published by lescaladepourlesnuls.over-blog.com - dans Baronnies
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 08:12

Aujourd'hui 5 avril 2010, direction le sud, la Drôme et plus précisément Saou.

Ce site est magnifique, tout autour d'un pittoresque village provençal.

L'objectif que nous nous sommes fixé, Renaud, Julien et moi-même est très modeste: la poupoune aux Choucas, courte voie facile que nous pimenterons en nous fourvoyant dans la deuxième longueur.

 

Topo C2C: ici

 

La Poupoune à droite

P1050879 

 

 Les deux frères en action

P1050870

Le site de Saou 

P1050872

Repost 0
Published by lescaladepourlesnuls.over-blog.com - dans Baronnies
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lescaladepourlesnuls.over-blog.com
  • : Description illustrée de quelques voies d'escalade faciles dans les Alpes
  • Contact

Recherche

Catégories